Avis des lectrices et des lecteurs

 

 

 

« Avant de vous parler de Michaël Moslonka, je voudrais remercier Pierre Faverolle et son blog Black Novel. Il y a peu de temps, Pierre m’a dit « Richard, il faut que tu découvres cet auteur ! » J’ai suivi son conseil et j’ai bien fait.

A minuit, les chiens cessent d’aboyer est sorti chez Les éditions du Riffle, une maison d’édition que je ne connaissais pas.

(...) Un très bon roman à lire sans modération, je vous le conseille absolument et j’attends une suite avec impatience. »

Richard - le 5 janvier 2012 sur son site consacré aux polars

site du concierge masque

 

 

« "A minuit, les chiens cessent d'aboyer" de Michaël Moslonka, une enquête pleine de rebondissements, des personnages attachants et détestables, un suspense à la Franck Thilliez, et tout ça juste à coté de chez nous... »

Bruno - le 1er octobre 2011 sur la page facebook J'Adooooore Lire

 

«Je suis en train de lire votre livre "A minuit, les chiens cessent d'aboyer".

Je n'ai pas résisté à l'envie de vous écrire avant d'avoir terminé, vous m'avez bien fait marrer.

Etant policier, capitaine de surcroit, j'apprécie le personnage cynique et décalé de Blacke, je m'y suis retrouvé sous certains aspects.

J'ai adoré le portrait dressé du commissaire par Blacke :D

Vous avez fait un bon travail de recherches, le seul problème de l'histoire, c'est qu'un crime comme celui ci aurait confié dès le départ ou presque à la PJ ;) mais bon peu de gens le savent.

Bref, bravo. »

Annonyme - le 30 août 2011

 

 

«vient de terminer "A minuit les chiens cessent d'aboyer" de Michaël Moslonka. Un conseil pour les amateurs de suspens : à lire. Et vite... Bravo Michaël !!»

Christine - le 23 août 2011

 

«merci a vous pour votre passionnant livre que j ai deja presque termine vivement le prochain!»

Michèle - le 2 mai 2011

 

«J'ai commencé la lecture de votre roman "A minuit, les chiens cessent d'aboyer", captivant ! et malheureusement si proche de la réalité...»

Claire - le 30 avril 2011

 

«Bonjour. Je viens de fermer votre livre. J'ai adoré autant l'intrigue que les personnages. Une grosse préférence pour Blacke. Merci pour votre livre et vivement d'autres aventures de Blacke.»

Amélie - le 2 avril 2011

 

«bravo pour le dernier, j'ai beaucoup aimé les aboiements des chiens... vraiment super!!!!»

Anne - le 30 décembre 2010

 

«Bonjour Michaël,
Bon voilà, j'ai lu ton roman.
Très bonne intrigue, bien menée jusqu'au bout. Bonne ambiance, un contexte bien choisi et bien commenté à travers les différents personnages. Voilà, les chiens ont bien aboyé.»

Patrick Samuel Vast (auteur) - le 20 décembre 2010

 

« Dommage cependant ( et c’est là que réside ma principale réserve concernant ce roman) que ces traits de caractère du personnage  soient un peu  trop forcés à mon goût. Tout est quasiment prétexte à Blacke pour délivrer une phrase acerbe ou une opinion, une pensée au vitriol. Et la fréquence trop rapprochée  de ce genre de réflexions incisives  en diminue, je pense, leur effet  percutant. Dommage donc, car l’auteur n’a pas son pareil pour décocher des coups de plumes tranchants au détour de ses phrases.»

Eskalion(lecteur chroniqueur) sur son blog Passion Polar - le 21 novembre 2010

 

« La lecture du roman vient de s'achever.
En trois mots : quelle formidable histoire !
En dehors de l'enquête à proprement dit - réussie - j'ai particulièrement apprécié la relation Blacke/Laribi, dégageant une forme de sympathie, un amour même entre les deux, non avoué. Un sentiment qui émerge malgré tout, au fil des pages, un peu comme en filigrane. Bien subtile en tout cas, puisqu'ils se provoquent tout au long du livre.
(...)Pour conclure : Merci pour ce super bouquin ! A relire, sans aucun doutes !! »

Chrisd (lecteur) sur le blog RiFFle Noir – le 19 novembre 2010

 

« Sombre, sombre, sombre personnage que Virgil. J'ai beaucoup aimé l'écriture et l'humour! La fin me fait penser, en tant que native de houdain, à la pancarte sur la route du patois: El langue ed ches gins, el queue d’ches tchiens, in n’peut pon l’z’impêcher d’berloquer »

Nathalie (Libraire) – le 17 novembre 2010

 

« Avec ce roman noir ou polar, Moslonka réussit une critique cinglante de notre société tout en reliefs, dans une écriture chaloupée passant par la vision aiguisée de son héros qui en a vu bien d’autres. Les défauts et les lacunes des uns et des autres sont à l’honneur ainsi que le respect des valeurs humaines. Un vrai tour de force. »

Murielle Lucie Clément (critique littéraire) - sur le magazine La Vie Littéraire - le 8 novembre 2010.

 

« Vous m'avez dédicacé votre livre samedi au Furet (…). Je me permets de vous adresser ce petit mail car je viens de terminer votre roman et j'ai réellement beaucoup apprécié. C'est agréable de pouvoir se plonger dans une littérature dont le décor est familier et qui, pourtant, ne sombre pas dans la facilité, le misérabilisme et les phrases toutes faites. Le phénomène est très rare ! Difficile de ne pas paraître pédante en émettant une telle critique mais je trouve votre roman excellent. Je tenais donc à vous manifester mon enthousiasme.»

Florence (lectrice) - le 8 novembre 2010

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Retour à l'accueil des chiens

 

Retour à l'accueil principal