« Bonsoir à tous... Dans le genre conte de Noel, je me permets de pointer Elvis et la fille qui rêvait debout. C'est écrit par un jeune auteur Michael Moslonka. 
Une belle histoire, avec des personnages haut en couleurs, et des petites trouvailles...  
Surtout, entre les lignes, l'auteur nous amène à découvrir le quotidien d'une enfant atteinte d'autisme. Il connait bien le sujet, car il est lui même éducateur dans un centre qui accueille les enfants autistes.  
C'est plein d'humour, et de fantaisie... Pas misérabiliste pour un sou. (...) »

basilemansiski, internaute, le 28 décembre 2009

sur http://forums.france2.fr/france2/livres/contes-romans-noel-sujet_5883_1.htm

 

 

« Je viens de faire un magnifique voyage. Je suis partie durant quelques heures au pays du Père Noël.
A travers un très joli conte, l'auteur nous parle des autistes, de la maltraitance des enfants, il nous fait voir autrement la cupidité et nous fait rire par ses jeux de mots.
Ce livre est destiné aux pré-ados mais je le conseille à tous les adultes qui veulent encore voir notre monde cruel avec des yeux d'enfants. »

Sabine Barbier, Bibliothécaire, le 27 décembre 2009

Le monde à travers les livres : http://detente.livres.over-blog.fr

 

 

« Dés le début j'ai plongé la tête la premiere dans cette nouvelle aventure. Je trouve le livre superbe, vous me faite rêver, je me retrouve dans la petite Julie avec les "pouffieuse" et elle est tellement rêveuse tout comme moi. »

Gwenaëlle, le 18 décembre 2009

 

 

« Le lecteur avance facilement dans la découverte de l' histoire comme sur un chemin bien tracé. Mais l' auteur a pris bien soin de lui réserver des surprises presque à chaque page. On se demande jusqu' ou son imagination va nous entrainer mais on se trouve tout surpris de constater que l' on retombe sur nos pattes en meme temps que ses héros. Pour résumer cet ouvrage, donc, trois mots : rèves, délires, et mondes imaginaires. »

Jean-Luc, le 20 février 2008

 

 

« Aujourd'hui, je viens de terminer la lecture de votre Elvis et la fille qui rêvait debout. Bravo ! C'est magnifique. J'ai beaucoup aimé. L'histoire est un sujet délicat à traiter. La recherche des mots commençant par "rat" ou par "chat", le fil conducteur du Père Noël avec ses "Ho ! Ho ! Ho!", Toute cette trame agrémentée d'un savoir de notre époque, ne peut que plaire à nos jeunes adolescents.

Vous avez une plume agréable, qui se lit bien. La lecture nous amène très vite au centre du sujet. Et puis, tous ces enfants aux multiples problèmes, vous entrez dans leurs réflexions et leurs désirs avec une facilité étonnante empreinte de naïveté et de pureté. »

Marguerite NONQUE-LEGHIE, Ecrivaine-Poète-Peintre, le 12 janvier 2008

 

 

« Comme je vous l'ai déjà exprimé, "Elvis" est sans doute le meilleur de vos trois ouvrages, non seulement par le style mais aussi par la trame, le déroulement des opérations, etc. Je vous en félicite donc. »

Etienne PARIZE, Poète, le 11 janvier 2008

 

 

«  Comme pour L'Enfant du Placard, j'ai retrouvé chez Elvis et la fille qui rêvait debout le même goût pour les jeux de mots et la même description douce d'un problème d'un enfant. Je trouve que vous avez bien décrit les problèmes que suscite à la fois chez l'enfant et pour son entourage l'autisme. Si je devais avoir une préférence, je choisirai Elvis et la fille qui rêvait debout car le thème abordé me plaît plus. Donc aucune déception face à ce nouvel opus, bien au contraire. » .

Delphine, le 11 janvier 2008

 

 

« J'ai bien aimé Elvis et la fille qui rêvait debout. Ce pourrait être une bonne idée de le faire circuler dans le milieu de l'autisme, pour les fratries il y a déjà quelques ouvrages mais peu de ce type. »

Odile, le 8 janvier 2008

 

 

Vous aussi n ’hésitez pas à donner votre avis et vos impressions, vous êtes les bienvenus !

Pour ce faire, envoyez votre commentaire à l’adresse email suivante : demoxica2006**orange.fr (remplacez les ** par l'@ de convenance)

ou

sur le forum des Editions Saint-Martin

 

 

Retour en haut de la page ?

 

Retour à l'accueil du petit Elvis...